Grande Surface – Le collectif

 

Issus des profils jeu et scénographie, les membres du collectif se sont tous rencontrés au cours de leur formation à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Animés par le désir de travailler ensemble autour des textes de Rodrigo Garcia, ils se rassemblent autour du projet Et quand vient le silence (…), création collective amorcée au cours de l’année 2013/2014 dans le cadre de leurs productions libres et présentée en décembre 2015 à La Chapelle – Scènes Contemporaines. Ce premier essai permet au collectif d’édifier les bases de son langage artistique qui conjugue scénographie immersive et approche performative du jeu de l’acteur. La démarche de Grande Surface s’inscrit dans une prise de parole qui interroge avec poésie, humour et ironie les méandres de nos aliénations contemporaines. Il ne s’agit pas ici d’apporter de réponses définitives, mais plutôt de créer des espaces de réflexion, des îlots de poésie et de résistance en faisant résonner les questionnements essentiels qui nous traversent.

En 2017, le laboratoire Entre deux chiens tête en bas (je veux vivre ma vie en temps réel) , présenté au ZH Festival expérimentait l’écriture et le théâtre d’image autour du thème du bien-être.

En 2018, le collectif retourne à ses premières amours en explorant à nouveau la dramaturgie de Rodrigo Garcia, cette fois-ci sur les thématiques du deuil, de la mort et de l’enfance. Une toisième création voit le jour: L’éternité en temps réel,  présenté au Festival Phenomena 2018 puis au Festival Vue sur la relève 2019.

En équilibre sur les minces frontières qui séparent le merveilleux et le monstrueux, le rire et le sacré, Grande Surface aspire à faire vivre des expériences multisensorielles et collectives par une poésie du quotidien, en magnifiant des détails imperceptibles à nos yeux inattentifs.

En créant à plusieurs têtes, dans une organisation non hiérarchique, Grande Surface questionne ses propres déviances, égos et obsessions. Les rôles dans chacune des productions est variable et organique. Le choix de créer en collectif est en soi une remise en question des structures dominantes dans une société où l’individualisme prime trop souvent sur le bien-être commun.

MEMBRES DU COLLECTIF

Le collectif Grande Surface est porté par 7 artistes :
Chloé Barshee, Jérôme Bédard, Véronique Lachance, Mickaël Tétrault-Ménard, Joanie Poirier, (interprètes) Claire Renaud et Claudie Gagnon (scénographes)

COLLABORATEURS
Audrey Leblanc, Charlotte Hoffmann, Pascal Cousineau et Jonathan Saucier ont participé à la fondation et à certains projets du collectif depuis 2014. 

En 2015, Manon Guiraud, David Poisson et Charlotte Girard collaborent à la production Et quand vient le silence (…)

Depuis Entre deux chiens…, Claudie Gagnon collabore et crée avec Grande Surface.

À l’été 2018, Gaspard Philippe, Sarah Laval et Audrée Juteau et Audrey Leblanc collaborent pour L’éternité en temps réel .